Logo Euroceram Carte d'Europe
Page d'accueilPrésentation des régions participant au réseauPrésentation du tissu céramique dans les régions participant au réseauCalendrier des séminairesNewsletter en ligneBase de données adressesPoser des questionsGérer les informations sur les PMEs
FR  |  ENGL
Notre nouveau partenaire : la région Tampere
La région Tampere est, par sa population, la deuxième région de Finlande avec 445 000 habitants, soit 8,6 % du pays. Sa superficie est de 14 800 km2. La région est à l’ouest de la Finlande à 180 km de Helsinki. De nombreux lacs découpent la région qui est également couvertes de forêts. Le paysage est dominé par deux grands lacs appelés Näsijarvi et Pyhäjarvi, séparés par un rapide traversant le centre de la ville de Tampere, troisième cité du pays avec 180 000 habitants. Tampere n’est pas seulement une cité industrielle et commerciale mais aussi un centre culturel important. En outre, Tampere recèle – deux universités, plusieurs laboratoires du Centre de Recherche Technique de Finlande et des parcs technologiques.

La région est caractérisée par une couche d’ardoise la traversant sur sa longueur, vieille d’1,5 milliards d’année. Des variations topographiques et la constante proximité de l’eau caractérisent la campagne naturelle et cultivée. La végétation est riche et est composée de nombreuses plantes qui ne sont pas présentes dans le nord de la Finlande. De grandes surfaces dans le nord de la région sont recouvertes de forêts sauvages incluant deux grandes réserves naturelles. L’industrie forestière est présente dans toutes les sous – régions. Le sud et le centre sont généralement plus fertiles et la plupart des fermes y sont implantées. Les cycles du climat se déroulent au travers de quatre saisons bien déterminées avec peu de neige en hiver, des températures dont les plus basses avoisinent -20 à -30°C et des nuits longues, les étés sont courts, chauds et très lumineux.

La production de la région est hautement caractérisée (chiffres 1995) par l’industrie (33,3 % contre 26,2 % pour le pays), le commerce, les services et le secteur public (61,7 % contre 66,6 %), la part de l’agriculture et de l’industrie forestière est relativement faible (5,2 % contre 7,2 % pour la Finlande).

La vieille structure industrielle a fait place, au travers de changements drastiques durant les dernières décades, à des secteurs de pointes orientés vers l’ingénierie mécanique et l’automation, les technologies de l’information et des soins de santé.

Les industries céramiques de la région sont impliquées dans les secteurs suivants: le laminage, le bombage et la recuisson des verres industriels et pour l’automobile ainsi que la production d’équipements pour ce secteur, la fabrication de nouveaux pigments inorganiques pour l’industrie du papier et la production de réfractaires pour différentes applications industrielles. Des objets en céramique artisanale sont produits par diverses petites entreprises de la région. L’université est à l’origine de la création de nouvelles petites entreprises hautement spécialisées dans le domaine de la production du carbone vitreux et dans la vente de services concernant la fabrication de céramiques à partir de barbotine. Des revêtements céramiques sont produits par deux compagnies pour différentes applications industrielles.

L’Université de Technologie de Tampere dispense des cours du niveau le plus élevé en sciences techniques et architecture. Elle s’engage dans des recherches et des développements techniques et scientifiques de produits concernant l’ensemble de la Finlande. Le nombre total d’étudiants s’élève à 8 000 répartis dans neuf départements : architecture, automation, construction, électricité, environnement, industrie & management, technologie de l’information, matériaux et mécanique.

L’Institut en Sciences des Matériaux forme le cœur du département de l’Ingénierie des Matériaux. Tous les matériaux, céramiques, métaux et polymères font l’objet de cours et de recherches. L’institut maintient des relations étroites avec l’industrie ainsi qu’avec d’autres institutions académiques et instituts de recherches en Finlande et à l’étranger.

Le Laboratoire de Matériaux Céramiques et Revêtements, avec son staff académique de 20 personnes, est le seul en Finlande à couvrir, à la fois en enseignement et en recherche, tous les aspects de la céramique depuis la fabrication jusqu’aux propriétés structurelles. L’intérêt s’est récemment concentré sur les céramiques poreuses, les membranes et filtres ainsi que sur l’ingénierie de surface par l’étude des propriétés comme le comportement mécanique, la résistance à l’usure et la corrosion.

Des filtres d’épuration des gaz chauds de gazéification et de combustion de lits fluidisés sous pression ainsi que des éléments céramiques absorbants basés sur l’élimination capillaire de l’eau ont été étudiés et développés en collaboration avec des industries. Les applications environnementales de filtres céramiques pour l’industrie de traitement des eaux résiduaires sont étudiées en association avec une agence locale d’environnement.

L’ingénierie de surface se concentre sur la projection thermique. Le laboratoire dispose de la projection plasma (APS), d’un oxyfuel à grande vitesse (HVOF), d’un canon à détonation (DG), d’un plasma de flamme (FS) et de plusieurs équipements de projection de polymères. Les travaux de recherches incluent le développement de poudres céramiques, métalliques et cermets en symbiose avec les propriétés de projection et de structure des revêtements projetés. Les applications sont orientées vers l’industrie du papier, la production d’énergie, les turbines à gaz et les moteurs Diesel. Les recherches incluent aussi les dépôts C.V.D. et les revêtements par pulvérisation ainsi que leurs caractérisations.

Les propriétés fonctionnelles de surface et les mécanismes de bases contrôlant ces propriétés prennent également une grande part des recherches, Ceci intègre le contrôle de l’énergie de surface et des charges de surface afin d’obtenir les propriétés désirées comme l’antisalissure, l’autonettoyage ou d’autres surfaces fonctionnelles. Les applications étudiées incluent des membranes céramiques, des composants de l’industrie du papier, des moules pour le moulage par injection et divers constituants de l’industrie de fabrication.

Le laboratoire possède à son actif plusieurs transferts de technologies vers les P.M.E. A titre d’exemple, citons le succès du « Revêtement Clinique », qui a été transféré dans d’autres domaines en Finlande, où l’expertise du laboratoire a été employée pour résoudre des problèmes d’ingénierie de surface rencontrés par les P.M.E.

L’Université de Technologie de Tampere accueille également le Laboratoire National des Briques et le secrétariat de la Société Finlandaise de Céramiques.

          
Menu principal  |  Table des matières