Logo Euroceram Carte du réseau
Page d'accueilPrésentation des régions participant au réseauPrésentation du tissu céramique dans les régions participant au réseauCalendriers des séminairesNewsletter en ligneBase de données adressesPoser des questionsGérer les informations sur les PMEs
Wallonie    Centro    Nord-Pas de Calais    Limousin    Shannon    Tampere    Valencia
FR  |  ENGL
Le Limousin
3 départements : Corrèze, Creuse, Haute-Vienne
711 000 habitants en 1999
Principales villes :
          Limoges : 200 000 habitants
          Brive-Tulle : 80 000 habitants

Le Limousin, une région d’accueil : 14 000 nouveaux migrants entre 1990 et 1999
VOIES D’ACCES

Plusieurs vols relient quotidiennement le Limousin à Paris Orly (1 heure 10) et Roissy (1 heure 25), Clermont-Ferrand et Lyon.
Des lignes régulières desservent également Paris depuis Brive et Guéret.

Paris peut être atteint en train en deux heures et cinquante minutes depuis Limoges, et des trains circulent régulièrement vers Lyon, Genève, Bordeaux ou Toulouse.

Le réseau routier s’est considérablement amélioré. L’Autoroute A20, qui relie Paris à Toulouse, est sans péage dans sa traversée du Limousin.
Une autre autoroute, reliant Bordeaux et Lyon via Brive, est en cours de construction.

PRINCIPALES ACTIVITES

Terre de savoir-faire industriels (porcelaine, tapisserie, extraction de minerais divers comme l’or, textile, cuir-chaussure, papeterie), le Limousin compte des secteurs qui investissent fortement :
– l’électricité-électronique avec Legrand, leader mondial de l’appareillage électrique basse tension, qui développe également une activité domotique sur le site de la Technopole,
– la filière bois-papier en expansion, avec de nombreux investissements étrangers,
– l’agroalimentaire avec Diépal, filiale de BSN, qui a réalisé un investissement de 80 millions de Francs sur 3 ans pour la fabrication de nourriture pour bébés, ou encore Madrange (dont le chiffre d’affaires a doublé en 5 ans).

Le secteur industriel est composé d’un tissu de petites et moyennes entreprises (6 établissements de plus de 500 salariés).
Les principaux secteurs représentés sont le matériel électrique et électronique, le bois-papier, la fabrication de machines et d’équipements, l’édition, l’habillement, l’automobile, les industries agroalimentaires et la porcelaine.

Le tertiaire occupe plus de 65% des emplois. Un effort régional important est mené pour la sensibilisation et la diffusion des Technologies de l’Information auprès des entreprises. Par exemple l’appel à projets Acticiel 1998 a primé 20 projets d’entreprises et 21 projets dans le domaine du développement local.

Un peu plus de 9% de l’emploi total est occupé par l’agriculture, avec une spécialisation dans l’élevage de bovins viande (race Limousine) et d’ovins.
D’autres productions, issues du terroir (pommes, conserveries, liqueurs, champignons,…) ont acquis une notoriété importante en France et en Europe.

L’impact économique du tourisme
Le Limousin dispose d’une capacité d’accueil de plus de 300 000 lits touristiques dont 91 000 lits marchands. La région comptabilise chaque année plus de 11 millions de nuitées touristiques et 1 650 milliards de Francs sont dépensés par les touristes extra-régionaux. Le tourisme génère 16 200 emplois saisonniers ou permanents soit 5% de la population active Limousine.

Le commerce extérieur
Le solde des échanges commerciaux est sensiblement positif pour le Limousin (taux de couverture de 153%) et a augmenté de 15% entre 1996 et 1997 L’Allemagne et l’Italie sont nos principaux fournisseurs (par ordre d’importance) mais aussi clients (dans l’ordre inverse).

Les vingt-et-une plus grandes entreprises industrielles du Limousin (plus de 300 salariés) représentent environ 12 000 personnes

Legrand Limoges fabrication de matériel électrique
Renault Véhicules Industriels Limoges construction de véhicules automobiles
Giat Industries Tulle armement
Société synthèse, étdues et recherches (SER) La Souterraine et Bessines découpage emboutissage
Meillor Nantiat fabrication d’équipements automobiles (joints)
Madrange Feytiat production de viandes et charcuteries préparées
Diépal (groupe Danone) Brive fabrication d’aliments pour enfants
International Paper Saillat-sur-Vienne fabrication de pâte à papier et de papier de reprographie
Constructions Mécaniques Deshors Brive mécanique générale
Imprimerie Fabrègue Saint-Yrieix imprimerie
Valéo Limoges fabrication d’équipements automobiles
Sicame Arnac-Pompadour fabrication de matériel électrique
Bernardaud Limoges fabrication de porcelaine
Hugues Nicollet S.A. Rochechouart fabrication de carton ondulé et emballages
Lachaise (groupe Unilever) Malemort fabrication de pâtisserie
Philips Photonique Brive fabrication de composants électroniques
Vital Egletons production de viande de boucherie
Dagard Boussac fabrication de constructions métalliques
Société des Fonderies d’Ussel (groupe Péchiney) Ussel fonderie de métaux légers
Société Française de Chaussures (Weston) Limoges fabrication de chaussures
Borg Warner Automotive Tulle Tulle fabrication d’équipements automobiles
FORMATION ET RECHERCHE

L’enseignement supérieur regroupe près 20 000 étudiants.
L’éventail des formations de l’Université est complété par : les huit départements de l’Institut Universitaire de Technologie, l’Institut Universitaire Professionnalisé, l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, l’Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle, l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Limoges, l’Institut d’Ingénierie Informatique de Limoges, l’Office International de l’Eau, …

La recherche s’est spécialisée notamment autour de 7 pôles :
– électronique, mathématiques et optoélectronique
– institut des procédés appliqués aux matériaux
– sciences de la vie et de la santé
– santé et environnement des sociétés
– environnement et eau
– informatique, mécatronique, productique
– sciences de l’homme et de la société.

Une association régionale, Limousin Technologie, met en œuvre l’ensemble du programme de service public d’aide au transfert de technologie élaboré par l’Etat et la Région. Elle est une interface centralisée entre l’offre et la demande technologique et une plate-forme de démarrage des projets.